向诉讼恐怖主义说不

Publié le par XIONG Peiyun

      就在中国记协仍在以事实未清为由支支吾吾拒绝表态时,法国无疆界记者组织发表了致苹果电脑公司首席执政官 Steve Jobs的公开信,对富士康表示抗议。
      向诉讼恐怖主义说不!我们之所以同意将这起事件称为“中国新闻界的911事件”,是因为它充分表明中国记者不仅要面对权力的设限,更要面对资本的恐怖袭击。无疑,这是一个改写中国新闻史的标志性事件。3000万的天价索赔,同样印证了熊培云在《天价迷局》中的相关论证。然而,我们绝不相信,秦朔总编辑和他领导下的《第一财经日报》会被这起恐怖诉讼案所吓倒,无耻而嚣张的富士康公司必将被世界新闻界及一切有志于保卫社会者唾弃!
——思想国 
Reporters without borders / Reporters sans frontières
OPEN LETTER

Tuesday 29 August 2006

CHINA
Open letter to Steve Jobs, Apple Computer CEO

Dear Mr. Jobs,

Reporters Without Borders, an organisation that defends press freedom throughout the world, urges you to intercede with your subcontractor in China, the Taiwanese company Foxconn, and get it to drop its lawsuit against reporter Wang You and editor Weng Bao of China Business News (Diyi Jingji Ribao).

These two journalists were responsible for an article on 15 June criticising work conditions at a Foxconn plant. At Foxconn's request, the Shenzen intermediate people's court froze their assets - apartments, bank accounts and cars - on 10 July. Foxconn then brought a lawsuit accusing them of "smearing its reputation" and demanding 30 million yuan (3 millions euros) in damages.

We know that Apple is already aware of this case. After the London-based Daily Mail newspaper ran a story about it on 11 June, your company reacted by investigating conditions at Foxconn's plants and discovered that your supplier had indeed violated several aspects of your code of conduct, including those concerning the length of the working week and days off.

We believe than all Wang and Weng did was report the facts and we condemn Foxconn's reaction. We therefore ask you to intercede on behalf of these two journalists so that their assets are unfrozen and the lawsuit is dropped.

We trust you will give this matter your careful consideration.

Sincerely,
Robert Ménard
Secretary-General
Reporters Without Borders

------------------

CHINE
Lettre ouverte à Steve Jobs, président d'Apple

Monsieur,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, vous prie de bien vouloir intervenir auprès de l'entreprise taïwanaise Foxconn, qui est votre fournisseur en Chine, pour qu'elle abandonne ses poursuites judiciaires contre les journalistes du China Business News (Diyi Jingji Ribao), Wang You et Weng Bao.

Ces derniers avaient publié, le 15 juin 2006, un article dénonçant les mauvaises conditions de travail dans les usines de Foxconn. Suite à la requête formulée par l'entreprise taïwanaise auprès de la Cour intermédiaire populaire de Shenzen, les biens des journalistes - appartements, comptes en banque et voitures - ont été gelés le 10 juillet. Wang You et Weng Bao sont actuellement poursuivis en justice pour avoir « terni la réputation » de Foxconn et l'entreprise leur réclame 30 millions de yuans (3 millions d'euros) de dommages et intérêts.

Nous savons qu'Apple s'est déjà saisi de ce dossier. En effet, suite à la publication dans le quotidien britannique Daily Mail, le 11 juin, d'un article sur cette affaire, votre société avait réagi en enquêtant sur les conditions de travail des ouvriers de Foxconn. Vous aviez alors découvert que votre fournisseur avait effectivement violé plusieurs points de votre code de conduite, notamment ceux qui concernent la durée de travail hebdomadaire et les jours de congé.

Nous considérons que Wang You et Weng Bao n'ont fait que rendre compte de la réalité d'une situation et nous condamnons l'attitude de Foxconn dans cette affaire. Nous vous prions donc de bien vouloir intervenir en faveur des deux journalistes pour que le gel de leurs biens soit levé et que les poursuites engagées contre eux soient abandonnées.

Confiant dans l'intérêt que vous voudrez bien porter à notre requête, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'assurance de ma parfaite considération.
 
Robert Ménard
Secrétaire général de Reporters sans frontières

Publié dans Notes 思想国纪事

Commenter cet article